Black Country Communion : BCCIV

En ce mois de octobre, où le froid commence a s’ installé voici venir le dernier skeud de Black Country Communion (BCC) enfin reformé ! Du bon rock anglais qui réchauffera ton cœur de vieux routard solitaire.

 Après une séparation de quatre ans Glenn Hughes, Joe Bonamassa, Derek Sherinian et Jason Bonham on décidé de remettre le couvert pour ce BCC IV. Un super groupe certes, mais ici ce style de musique est fondue dans leurs ADN, faire du heavy rock  et du bon à l’instar d’un bon vieux whisky.


Le père Hughes fait partie des derniers dinosaures du rock, là où certain font de la musique pour payer leur retraite, lui n’hésite pas à s’ accompagner de super zicos pour proposer une musique bien burnée.  A 65 ans c’ est ça la classe  et niveaux voix, le garçon est toujours là. Bien sûr ici pas de structure en 27/4 ni des des soli de 30 minutes. Ici on est dans les 70’s:  Led Zep et  Deep Purple en tête.

[su_youtube url= »https://youtu.be/KNFmtxlLU4w »]

Et  dans BCC on peut dire que ça joue sévère.  Outre la frappe de Bonham (qui est vraiment dans l’ esprit de son célèbre père) et Joe Bonamassa qui a ce truc pour faire groover les riffs, il y a  Derek Sherinian. Lui qui a jouer dans Dream Theater et Planet X , des projets plutôt orienté prog.  Il trouve toute sa place ici, entre autre sur le titre « The Cove » où les parties de piano sont simplement magiques, et Glenn amène le titre encore plus loin.

Un album vraiment bien foutu donc,  où l’ on ne s’ ennuie pas une seule seconde et où toute l’ intelligence musicale des artistes est mise en valeur.

[su_youtube url= »https://youtu.be/s7FssPpNG2w »]

A propos Mlle S

Créatrice de Roar, Photos, Live-report, Interviews, Chroniques.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés