Cloud Cuckoo Land : Somewhere In Between (1er album)

Sortie le 23 février 2017 (Klonosphère / Season Of Mist)

Le premier album de Cloud Cuckoo Land, Somewhere In Between, avec Mélusine Fradet au chant et Guillaume Bernard ( Klone ) à la guitare sortira le 23 Fevrier chez Klonosphere / Season Of Mist .

Voici le 1er clip du groupe avec le single  » Small Steps  » .

[su_youtube url= »https://youtu.be/Zo0gtSdTVBo »]

La voix de Mélusine ici me fait penser à Kate Bush mais certains doivent être trop jeunes pour capter la référenece (rires).

Présentation du groupe :

Dans la comédie d’Aristophane « Les Oiseaux » (414 av.J-C), « Cloud-Cuckoo-Land » est l’adaptation anglaise de la ville Néphélococcygie, une ville aérienne fondée entre ciel et terre par les oiseaux pour faire obstacle aux relations entre les hommes et les Dieux.

Parfois aérienne ou aquatique, sur quelques titres très épurés concrète et terrienne, brûlante dans certaines envolées, la musique de Cloud Cuckoo Land est un voyage au cœur du sensible et des éléments. Du point de vue de l’écriture, très peu de narration. Des images, comme tout droit sorties d’un rêve éveillé. Un concept très clair, ou comme une sorte de thématique récurrente , celle de la frontière. Entre réel et imaginaire, entre l’enfance et le monde adulte, entre le visible et l’invisible, le clair et l’obscur, ce premier album  se trouve profondément intimiste et onirique.

Ils s’étaient déjà croisés quelques années auparavant. Lui, cherchait à monter un projet acoustique avec une voix féminine. Elle, souhaitait revenir à la musique. C’est en 2010 que Guillaume Bernard (compositeur et guitariste du groupe Klone) et Mélusine Fradet (comédienne et chanteuse), décident de se rencontrer. Un week end d’automne, ils s’enferment, une guitare, un micro, quelques esquisses d’enregistrement. La rencontre artistique et humaine est évidente, les univers étonnamment similaires. Ils se comprennent. Ils se quittent sans trop savoir où tout cela les mènera, mais persuadés qu’il y a quelque chose à créer.  De ces premiers essais , restera le premier refrain de « Give Up The Ghost ».

En 2016 , Romain Bercé (percussionniste) et Laura Nicogossian (pianiste) rejoignent l’équipe .

Un album d’une grand finesse et d’une grande poésie propice au voyage et à l’introspection. Le son est vraiment très travaillé, la moindre sonorité, le moindre de la guitare électro acoustique se ressent, c’est très profond, aérien et intense à la fois.

L’alchimie de la rencontre entre Bernard et Mélusine est perceptible à travers les compos. Une belle découverte en ce début d’année. Beaucoup de travail et toujours cette impression de légèreté. Avec Cloud Cuckoo Land on flotte comme à l’intérieur d’une bulle.

Les pré commandes du disque se font sur le lien Ulule et contribuent au financement de ce premier album !
https://fr.ulule.com/cuckoo-land/

A propos Mlle S

Créatrice de Roar, Photos, Live-report, Interviews, Chroniques.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés