FUNNY UGLY CUTE KARMA

Rencontre avec Dorian

Il s’agit d’un projet qui est fait  par des musiciens qui ne sont pas des  débutants et de surcroît des musiciens que l’on connaît car vous avez déjà fait pas mal de choses avant de vous lancer dans Funny Ugly Cute Karma. Les metalleux vous connaissent.  je te laisse donc libre de nous présenter cette nouvelle aventure dans la mesure ou toi et ta partenaire (Adeline « Chaos Heidi ») êtes plutôt connu dans le milieu (rires)

C’est une amie depuis 3 / 4 ans.  On s’est rencontrés dans une école de musique, elle en tant que prof de chant et moi en tant que prof de guitare.  J’avais pris des cours de chant avec elle et au fur et à mesure des années on est devenus vraiment amis.

Un soir d’avril on a décidé tous les deux de monter un projet. On avait envie de faire quelque chose de vraiment fun,  sans codes et de ne pas se prendre la tête mais que ce soit malgré tout pro et sérieux.  L’idée du projet est né comme ça. 

Elle avait des textes,  j’avais quelques maquettes, c’est comme ça qu’on a démarré il y a déjà un an et demi.

D’où vous est venu le nom du groupe ?

Tout d abord F.U.C.K… c’est venu après une petite recherche, un brainstorming. On a trouvé cet acronyme rock’n’roll où chaque lettre représente un aspect de notre univers.

Fun pour l’amusement; Ugly & Cute pour le côté bipolaire, un peu sombre et à la fois entraînant  de la musique;  et enfin  le Karma pour la cohérence ainsi que l’unité.

Est-ce que votre premier clip est bien accueilli ?

Oui ça va, il y a pas mal de vue pour un début, il est plutôt bien accueilli et assez bien relayé. Donc on est plutôt contents et on va tout faire pour que ça dure ! 

Qu’est-ce que les gens qui vous connaissez déjà vous retrouver dans votre musique oui qu’est-ce que vous amenez également de différent ?

On ne va pas composer pour une étiquette mais on va plutôt composer pour un thème ou une ambiance. On peut donc retrouvée par rapport à Heidi certains axes symphoniques et me concernant, on peut également trouver certains passages prog au sein de nos différentes compo. Ça fait partie de notre culture ainsi que de nos influences, mais on s’en sert pour créer de nouvelles choses.

Et sur scène, comment ça va se passer,  comment vous allez vous projetez tout ça ?

On est en train de peaufiner l’aspect scénique avec un visuel dédié et on va essayer de faire quelque chose d éclatant pour qu’on se souvienne de nous.

Vous serez combien  ?

On sera cinq. On a recruté avant l’été trois nouveaux compères (un bassiste et un autre guitariste) qui nous accompagnent pour les prestations live mais aussi pour la réalisation du nouvel album. Notre duo est toujours à la base de la création et de la composition mais nos nouveaux compères vont donner leur avis. On sera le moteur et eux le carburant (rires).

Pour finir, comment c’est passée cette journée promo ?

C’était ma première journée promo et c’était une super expérience vraiment très enrichissante. Ça m’a permis de rencontrer des gens vraiment appréciable qui étaient vraiment à fond dans ce qu’ils faisaient. J’ai beaucoup appris et c’était vraiment très sympa. Encore merci à tous !

A propos Mlle S

Créatrice de Roar, Photos, Live-report, Interviews, Chroniques.
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *