LIVE REPORT – HELLFEST 2019 DIMANCHE

ANTHRAX

BLACKBERRY SMOKE

TORMENTOR

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

La fête a battu son plein la veille, les traits sont tirés, moins de monde sur les premiers concerts, ça marche au ralenti, ça se vautre par terre pour un peu de répit, le VIP est quasi-vide…

DEATH ANGEL

Le dimanche matin au Hell a toujours des allures de Walking Dead ! Après 3 jours de fest pour ceux qui ont attaqué avec le Knot, cette quatrième journée pèse un peu mais après l’apéro du midi tout va se remettre en branle et la machine humaine du Hellfest va repartir de plus belle.

PHILIP ANSELMO & THE ILLEGALS

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

Il faut, car cette édition 2019 nous réserve encore du lourd pour boucler le fest et on risque bien de se prendre deux ou trois cartouches, ça chauffe déjà juste à l’évocation de certains noms. Slayer, Tool, Canibal Corpse, Skald, Clutch, Blackberry Smoke ou encore Carpathian Forest.

LAMB OF GOD

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

Mais je laisse Béa – dans la mesure où il s agissait de son premier Hellfest – nous parler des concerts qui l’ont le plus marquée.

CLUTCH

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

Lynyrd Skynyrd, groupe de rock sudiste commence son set sur la Mainstage avec « Working for MCA », enchaînant les standards tels que « What’s your name », « That smell », « Gimme back my bullets » , « The Needle and the spoon » , ou encore « Sweet home Alabama » qui sera repris en chœur par le public.

Une grosse émotion palpable et communicative avec même quelques larmes qui perlent sur les visages lors des projections en noir et blanc sur les écrans. Un concert d’adieu réussi !

CEMICAN

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

Lamb of God se lance sur la Mainstage 2 et ça envoie du lourd dès le début du set avec « Omerta ». La foule multiplie les circles pit ! L’énergie est présente autant sur scène que dans la fosse. La puissance vocale du frontman ne faiblira pas tout au long de ce set et les fans en sont ravis.

TRIVIUM

Slash featuring Myles Kennedy and The Conspirators ne jouera qu’ une seule reprise de Guns N’Roses avec « Nighttrain » et ce malgré une set de 14 titres servi par des soli de guitare précis et techniquement parfait. La voix de Myles Kennedy m’interpelle avec ce timbre à la gun’s de la « bonne époque ». Le public en est friand et le montre volontiers.

MUNICIPAL WASTE

Anthrax débute son show sur la Mainstage 2 avec « Caught in a Mosh ». Frank Bello à la basse est super punchy sur scène, tandis que Scott Ian reste concentré en nous sortant des soli parfaitement maîtrisés. Le public en redemande et reprend en chœur la reprise d’ « Antisocial ».

TESTAMENT

23h la nuit est tombée. Voilà  les tant attendus Slayer qui prennent possession de la Mainstage 2. Les lumières rouges ainsi que les effets pyrotechniques donnent l’impression d’être en enfers !

« Repentless », « World Painted Blood », « Hate Worldwide », « War » et bien d’autre titres majeurs s’enchaînent pour leur dernier concert en France avant de terminer sur « Dead Skin Mask » et un « Death Angel ». Que du bonheur pour les fans venus en masse devant les Mainstages.

Alors que le feu d’artifice de clôture en beauté de ce Hellfest 2019 le groupe fera un photo souvenir avec le public en arrière plan.

SLAYER

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

Photo : Florent « MrCrash » B. / Magikshooting ; AURELIEN MACE PHOTOGRAPHIE

A propos Mlle S

Créatrice de Roar, Photos, Live-report, Interviews, Chroniques.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés