Dusk Of Delusion

Projecteur sur les Nancéiens

et leur album (F)Unfair.

Claude (Guitare)

*Vous êtes un groupe originaire de Nancy , est-ce que certains on fait la MAI  (Music Academy International) ?

Oui en effet, Mathieu (guitare) à l’époque où ça s’appelait le CNCM et moi-même en 2010  !

*Vous définissez votre style musical comme du néo-metal, qu’est ce que tu entends par là, car ça peut-être une étiquette assez large.

C’est ce qui exprime le meilleur consensus entre tous les styles qu’on aborde à travers notre musique. Parfois on tend vers des sonorités plus modernes avec des riffs saccadés, on a des moments plus groovy, mais le noyau dur reste néo metal à l’instar des groupes que l’on cite (Korn, Slipknot).

*C’est une musique un peu conceptuelle dans les sens où vous êtes inspirés par les fêtes foraines et qu’il y  a plusieurs tableaux au sein du même album.

C’est vrai. Une grosse partie des musiciens de notre groupe (Julien – basse, Matthieu – guitare, Romu – batterie)  viennent du prog et ont apporté cette façon de composer, de raconter une histoire, de donner une couleur. Chaque titre décrit, à travers la ballade d’un père et son fils dans une fête foraine un peu délabrée, les différents stands mais aussi  – en seconde lecture –  un petit travers des gens ou de la société.

*Et d’où vous vient cet attrait pour ce thème forain ?

Ça vient de notre bassiste et ça a particulièrement parlé à notre chanteur qui a tout de suite suivi à travers l’écriture des textes. Il a trouvé des textes qui ont vraiment collé à cet univers.

[su_youtube url= »https://youtu.be/NNYHTwAf2tU »]

*Niveau artwork, vous aviez une idée de visuel que l’artiste a explicité  ou c’est lui qui a trouvé un visuel qui correspondait à votre concept ?

On a travaillé avec le Chromatorium (artiste / graphiste metal) . Notre guitariste avait déjà travaillé avec lui   sur d’autres projets.  Donc à a collaboré d’une part par affinité,  et d’autre part au regard de son professionnalisme (il bosse sur les visuels du  Hellfest depuis plusieurs années). On avait une idée du rendu que l’on souhaitait, on a été assez directifs, du moins précis, et il a su saisir ce qu’on voulait. Il a su faire mouche.  On est super fans du résultat, c’est allé très vite et ça correspond vraiment à ce que l’on attendait (ambiance, décors, etc).

*Vous avez enregistré à Nancy et allez vous y  jouer  (Chez Paulette, L’autre Canal) ?

Oui chez notre guitariste qui est également propriétaire du label (Fantai’zic).  Concernant des salles comme Chez Paulette ou  L’autre Canal, on est un groupe débutant et on n’a pas prétention à ce jour à avoir des plateaux aussi importants. Mais on a déjà pas mal éprouvé les scènes et clubs plus petits de Nancy et sa région.

*Votre album est-il une autoprod ?

Oui et non. Pas au sens strict car on a le nom du label de notre guitariste. Mais oui car le label appartenant à notre guitariste, la plus grosse partie du financement vient de notre poche.

[su_youtube url= »https://youtu.be/yDgSgpPpHnw »]

*C’est vous qui gérez le booking ?

Oui c’est notre chanteur qui s’en occupe. C’est lui qui gère la tournée et on essaie tous d’y contribuer, via le label, via nos contacts respectifs. On essaie de faire un travail d’équipe.

*Le mot de la fin ?

Je tiens à remercier toutes les personnes qui nous suivent, nous écoutent, qui prennent le temps par exemple de lire cette interview et qui par leur intérêt font vivre toute cette scène non commerciale qui essaie d’exister. Merci à tous !

A propos Mlle S

Créatrice de Roar, Photos, Live-report, Interviews, Chroniques.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés